La RGPD ne freinera pas l'évolution vers la digitalisation industrielle

Au lendemain de l'application du règlement européen général sur la protection des données, Factory5 fait le point sur cette nouvelle loi et son impact

Dans une économie de plus en plus dépendante des plateformes web, les autorités constatent un besoin de régulariser ce nouveau marché des données. Ces nouvelles exigences ne sont que la suite logique de cette évolution vers la digitalisation des sociétés. Les organismes législatifs emboîtent le pas, et ont produit une loi avec l'objectif principal de garantir la sécurité des données personnelles des consommateurs en uniformisant la réglementation.

Respecter les données personnelles

D’un côté cette loi régit des devoirs de l'entreprise et de l'autre des droits des personnes physiques. C'est donc en B2C (business to customer) que l'impact le plus grand se fera ressentir. Ce qui facilitera grandement l'échange de cartes de visite lors de l'EPMT. Plus sérieusement, le règlement européen général sur la protection des données définit de quelles manières une société doit maintenant traiter les données personnelles de ses utilisateurs. Une description précise ce qui est considéré comme donnée personnelle : toutes les informations qui permettent d'identifier la personne physique. Plus simplement, une adresse email nom.pré[email protected] entre dans la sphère personnelle alors qu'une adresse professionnelle comme [email protected] ne fait pas partie de cette catégorie. 

D'autres informations sont également considérées comme personnelles alors que la majeure partie des consommateurs ne sait pas que ces informations sont transmises, comme par exemple l'adresse IP. Ces données sont extrêmement importantes pour les départements marketing des sociétés. Ce sont ces données qui dessinent les stratégies de vente les mieux adaptées et quelle est la communication personnalisée pour une segmentation client ou une autre. L'objectif n'étant pas de mettre des bâtons dans les roues des entreprises lors des transactions entre elles, l'impact sera donc plus léger en B2B. 

Implications pour Factory5 

En tant que plateforme portée vers l’innovation et la numérisation, il nous tient à cœur de satisfaire vos besoins. Après tout Factory5 est la plateforme faite pour les industriels, par les industriels. Raison pour laquelle nous restons à votre écoute et adaptons notre politique de confidentialité

La sécurisation de vos données personnelles fait partie de nos priorités pour garantir un service de qualité, sûr, et à la hauteur de vos exigences.

Nous sommes tout particulièrement heureux de voir arriver les nouvelles exigences de régulation générale de la protection des données, afin de garantir la sécurité de vos données. Nous avons toujours conservé vos données afin d’améliorer nos services, vous proposer des solutions adaptées, vous informer des nouveautés ou prendre de vos nouvelles. 

Nous savons que le traitement des données personnelles est un sujet très important dans le tissu industriel. Chez Mecatis et Factory5 nous mettons un point d’honneur à la sécurisation de vos données. Vous pouvez consulter la nouvelle version de notre politique de confidentialité en suivant ce lien. Vous pourrez prendre alors connaissance des données personnelles que nous recueillons et à quelles fins nous les traitons en toute transparence. 

Si vous continuez à utiliser la plateforme après le 25 mai, la nouvelle politique de confidentialité s’appliquera. En qualité de membre, client ou partenaire, vous avez accès à votre portail sur la plateforme et pouvez en tout temps modifier, corriger, compléter ou supprimer vos données. 

Des vieilles habitudes à changer

En résumé, pour les entreprises responsables et à l'écoute de leurs parties prenantes, la course vers l'industrie 4.0 ne sera fondamentalement pas freinée par cette nouvelle réglementation. A fortiori, elle va renforcer le traitement intelligent des données, les sécuriser et garantir à l'utilisateur un moyen de corriger ou supprimer ses données personnelles. Du côté marketing, les méthodes dites en entonnoir qui nécessitent un nombre important d'e-mailings pour finalement espérer n'avoir que quelques prospects ne pourront plus se faire. Les départements marketing n'auront plus d'autre choix que de cibler encore davantage leur communication. L'envoi d'un prospectus à la bonne personne pourra plus facilement déboucher sur une opportunité fondée. En effet, le consentement positif donné par l'utilisateur est aussi une preuve de son intérêt.