"Deux ans après sa présentation au SIAMS, que devient la Micro5 ? Si la micro-fraiseuse 5 axes née à la Haute Ecole Arc Ingénierie a quitté le nid pour être industrialisée par différents fabricant, à l'interne, elle continue de faire l'objet de tests et développements très prometteurs qui seront présentés lors du prochain SIAMS. 

Deux ans ont passé depuis la dernière édition du SIAMS, lors de laquelle le stand de la Haute Ecole Arc Ingénierie n'avais pas désempli, en raison de la présentation de la Micro5, cette fraiseuse 5 axes à peine plus grande qu'une machine à café. Les hautes écoles spécialisées n'ayant pas pour mission de vendre des machines, la fabrication de la Micro5 a été confiée à différents industriels intéressés.

[... ]

Par ailleurs, trois société romandes ont souhaité produire et commercialisé une version industrielle de la Micro5 adaptée à leurs spécificité et à leur vision. Elles ont bénéficié des licences d'exploitation et d'un transfert technologique détaillé, dans le cadre d'accords de partenariat. Il s'agit d'une part de Mecatis SA, à Isérables, et Safelock SA, à Malleray qui ont formé le consortium Micro5, et, d'autre part, de Kummer Frères SA, à Tramelan. 

Odoo image et bloc de texte

La Micro5 de Factory5 

Le succès étant au rendez-vous, le consortium se transforme en Factory5 SA pour présenter une première smart machine Micro5 au SIAMS (halle 1.2, stand E15). Vingt-cinq exemplaires sont mis en vente cette année 

Factory5 fait également entrer cette micromachine dans l'ère numérique, en lançant un modèle d'affaires très industrie 4.0. Il s'agit d'une plateforme numérique au sein de laquelle les partenaires travaillent en synergie pour aider les manufactures à industrialiser leurs produits. Pour ces entreprises, c'est tout le processus de production qui est transformé avec différents dispositifs coopératifs connectés. 

Présenté publiquement le 15 janvier dernier à Tramelan, ce modèle d'affaires permet de répondre aux besoins du client de manière très réactive, sans perdre la maîtrise des données et du savoir-faire. On peut y voir une avancée technologique et des améliorations dans le mode de production industrielle qui vont générer de nouvelles manières de travailler. 

La K5 de Kummer Frères

Kummer Frères SA a présenté son évolution de la micro5 en septembre dernier à Hanovre, dans le cadre de l'EMO. Par rapport au prototype présenté par la HE-Arc Ingéniérie en 2016, la K5 est dotée d'un changeur d'outils automatique et de différentes broches. Disposant également d'un receveur de copeaux et pouvant fonctionner à l'émulsion ou à l'huile, elle sera également visible au SIAMS (halle 1.2, Stand F23)

Texte Odoo et bloc d'image



Retrouvez l'article complet publié dans la revue #149 de la Chambre d'Economie Publique du Jura Bernois de janvier 2018.