Voyage temporel de Mecatis SA

Emission du mardi 20 février 2019 sur Couleurs Locales


Décomplexée: voilà bien ce qui semble être le qualificatif qui convient le mieux à l'activité horlogère telle qu'on la pratique en Valais. Il va de soi qu'il n'était de toute manière pas question pour ce canton de s'aligner sur les grands noms de ce secteur qui sont établis depuis parfois plus de deux cents ans à Genève ou dans le Jura.

Mais le Valais a par conséquent exploité au maximum ses propres atouts. Même si cet aspect est largement méconnu, l'horlogerie y est en réalité présente depuis près de quatre décennies. Isérables a ainsi accueilli ses premiers ateliers dès les années 1950. Il s'agissait de structures délocalisées par des entreprises de l'Arc jurassien en raison de la main-d’œuvre bon marché que l'on trouvait sur place.

L'usine d'Isérables a été bâtie à l'époque par Ébauches SA fondé par A. Schild SA, la Fabrique d'Horlogerie de Fontainemelon (FHF) et A. Michel SA. Au pic de l'activité, jusqu'à 120 personnes y travailleront et ceci jusque dans les années 2000.

MECATIS a repris les locaux en 2010 pour y développer dans un premier temps ses activités d'engineering puis pour y créer la Micro5 et la plateforme Factory5.

La série dans le rétro de la RTS est passé ici pour faire une comparaison passé/présent.

 
 



Reportage de Flore Dussey pour Couleurs Locales sur la RTS.